Happy management : faites le choix du positif dans vos espaces de travail

Happy management : faites le choix du positif dans vos espaces de travail

La Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) est une démarche d’entreprise, sur une base volontaire, qui est prônée par bon nombre d’organismes en France et dans le Monde entier, en «soft law» (non imposé), donnant lieu à des référentiels internationaux. Elle nécessite une démarche éthique appliquée à tous les champs d’actions de l’entreprise, aussi bien en interne (relation direction – salariés, management, impact environnemental, etc) qu’en externe (fournisseurs, clients, etc).
La responsabilité sociale, et sociétale de l’entreprise s’appuient sur des principes moraux, sur la confiance et l’engagement de tous : salariés, dirigeants et actionnaires. Actuellement, l’approche RSE est un point crucial dans la rencontre professionnelle. Elle est largement présentée, sous différentes actions, dans notre page «Nos Inspirations».

Source : Blog management

Lien : https://www.blog-management.fr/2017/01/31/happy-management-choix-positif-espaces-de-travail/

Qualité de vie au travail : les enjeux

Qualité de vie au travail : les enjeux

Aujourd’hui, le concept de Qualité de Vie au Travail (QVT) tend à englober l’ensemble des aspects pouvant influer sur la santé au travail. Avec une dynamique orientée vers l’amélioration des conditions de travail et de l’efficience de l’entreprise (ou organisme), la QVT répond aux enjeux de performances économiques et sociales. Pour nous chez M-PEARL, la dimension essentielle pour une bonne qualité de vie au travail réside avant tout dans l’orientation éducative et professionnelle de chacun. Plus on matche avec son Job, plus on préserve son capital santé.

Source : Anact

Lien : https://www.anact.fr/qualite-de-vie-au-travail-les-enjeux

Mutations du travail : les défis liés à la santé pour les salariés et les employeurs

Mutations du travail : les défis liés à la santé pour les salariés et les employeurs

Bien que le monde du travail soit en perpétuelle évolution depuis des siècles, la santé est toujours un aspect central de réflexion et d’amélioration. Durant la seconde moitié du XXème siècle, la lutte contre les accidents au travail a été un axe majeur d’études et de réglementations, ayant permis une diminution considérable, et restant l’une des principales préoccupations des entreprises. Les différentes mutations du monde du travail ont vu apparaître de nouveaux troubles physiques et psychologiques à l’origine de nouvelles démarches de prévention, comme celle des risques psychosociaux (RPS) ou encore celle des troubles musculo-squelettiques (TMS). Dans le futur, l’évolution des nouvelles technologies nous amènera nécessairement de nouvelles sources de vigilances.

Source : Les Echos

Lien : https://www.lesechos.fr/thema/030383074818-mutations-du-travail-les-defis-lies-a-la-sante-pour-les-salaries-et-les-employeurs-2095814.php

INRS : Le Bien Être au Travail

INRS : Le Bien Être au Travail

Le bien-être au travail n’est pas une utopie, ce n’est pas réservé aux startups californiennes, mais une approche différente du travail, aussi bien dans son organisation que dans les rapports humains. Il peut se décliner sous tellement de formes différentes qu’il peut se penser dans tous types d’entreprises, structures ou organismes. Il demande une période de réflexion, de concertation et d’analyse. Et bien-sûr cela doit s’accompagner d’un changement des mentalités ainsi qu’une adhésion de tous, mais au final, les bénéfices sont multiples, et à tous les niveaux.

Source : INRS

Lien : http://www.inrs.fr/risques/bien-etre-travail/ce-qu-il-faut-retenir.html

Le Matching affinitaire : le futur du recrutement ?

Le Matching affinitaire : le futur du recrutement ?

Le recrutement est un domaine parmi tant d’autres, qui suit l’évolution des sociétés, des mentalités et plus globalement de l’environnement dans lequel nous vivons. Les méthodes tendent à évoluer de manière importante d’ici 2020. Les avancées numériques permettent d’aborder la rencontre professionnelle de manière à «se correspondre» dans la relation candidats – recruteurs (notion de fitting), au lieu de chercher à «modeler» un profil ou une fiche de poste pour tenter de répondre au mieux aux attentes initiales. Le matching selon M-Pearl, c’est l’association de l’affinitaire et de l’efficience.

Source : Digital recruiters