Fonctionnement

M-Pearl est un service de mise en relation innovant qui repose sur une approche relationnelle unique par levée progressive de l’anonymat.

Une fois inscrit, laissez-vous matcher!

Phase 1 : Inscriptions et définitions des recherches

A l’inscription, recruteurs comme candidats sont totalement invisibles les uns des autres.

C’est l’algorithme M-Pearl qui évalue les matchs entre recruteurs et candidats.

Phase 2 : Le candidat confirme le match

Les candidats qui ont matché avec une recherche accèdent aux informations anonymisées sur l’entreprise.

Ils sont appelés à confirmer le match.

Avant la confirmation, les profils candidats restent invisibles des recruteurs.

Phase 3 : Le recruteur confirme le match

Une fois le match confirmé par le candidat, son profil anonymisé devient visible du recruteur.

A son tour, le recruteur doit confirmer le match pour continuer.

Phase 4 : L’anonymat du recruteur est levé

C’est un double match!

Le candidat peut alors consulter l’identité du recruteur pour accepter ou refuser une rencontre.

Phase 5 : L’anonymat du candidat est levé

Une fois la rencontre acceptée par le candidat, le recruteur peut lever son anonymat.

Le recruteur accède alors à l’identité et aux coordonnées du candidat afin d’organiser la rencontre.

Pourquoi avoir mis l’anonymat au coeur de notre processus ?

 

Trouver son job de rêve demande de chercher sereinement.

Mais s’afficher en recherche et sur la durée, peut devenir inconfortable voir pénalisant vis-à-vis de ses proches, de son actuel employeur et des potentiels recruteurs.

Un projet de changement qui partait d’une impulsion positive peut alors engendrer des contraintes dissuasives et ainsi se voir remis à plus tard ou précipité.

Afin de préserver la vie privée et le contrôle de son identité, nous avons intégré l’anonymat au cœur de notre processus de mise en relation. Pour nous, le contrôle de l’anonymat est la clé du dilemme entre discrétion et visibilité, dès lors qu’il est généralisé.

Du côté des entreprises, rester discret sur ses recrutements peut représenter une option avantageuse pour éviter les mauvaises interprétations, les sollicitations intempestives ou encore pour préserver une orientation stratégique.

Là où trop d’information stimule les préjugés, l’anonymat candidat préserve la sélection de discriminations mêmes involontaires. Certaines informations contenues dans les CV sont des « activateurs de stéréotypes avérés » : ainsi les candidats manifestement en surpoids, d’origine étrangère ou qui résident dans certaines communes, les candidats âgés, sont moins contactés pour un entretien à qualifications égales.

Que ce soit pour les candidats comme pour les entreprises, la levée progressive de l’anonymat ouvre un nouveau champ des possibles : elle permet une réelle recherche objective, sur la durée et en toute sérénité.