Le bien-être au travail n’est pas une utopie, ce n’est pas réservé aux startups californiennes, mais une approche différente du travail, aussi bien dans son organisation que dans les rapports humains. Il peut se décliner sous tellement de formes différentes qu’il peut se penser dans tous types d’entreprises, structures ou organismes. Il demande une période de réflexion, de concertation et d’analyse. Et bien-sûr cela doit s’accompagner d’un changement des mentalités ainsi qu’une adhésion de tous, mais au final, les bénéfices sont multiples, et à tous les niveaux.

Source : INRS

Lien : http://www.inrs.fr/risques/bien-etre-travail/ce-qu-il-faut-retenir.html